bebe souffrant rgo

RGO, comment les soulager pour bébé ?

Le reflux gastrique-œsophagien, appelé plus familièrement régurgitation, est un problème courant chez les bébés. Généralement, le RGO survient chez les petits de moins de trois mois, et ce peu importe le mode d’alimentation du bébé. En effet, on retrouve aussi bien des régurgitations chez les nouveau-nés qui sont nourris au biberon que ceux qui sont allaités. Pour vous aider dans cette étape, voici quelques conseils pour soulager le reflux gastrique-œsophagien chez le bébé.

Le RGO, mais qu’est-ce que c’est ?

Le RGO est l’abréviation de Reflux Gastrique-Œsophagien. Il s’agit d’un phénomène qui survient lorsque le lait qui est descendu jusqu’à l’estomac refait le chemin inverse dans l’œsophage. Il ne faut pas confondre le RGO avec un vomissement puisqu’il ne s’agit pas exactement de la même chose. Même si cela n’est pas toujours facile, les régurgitations s’atténuent au fil du temps jusqu’à ce qu’elles disparaissent totalement. Cette disparition est due notamment au renforcement du système gastro-œsophagien du bébé.

Pourquoi est-ce qu’un bébé souffre de reflux gastriques-œsophagiens ?

On observe des problèmes de régurgitations généralement quand un bébé boit trop de lait ou bien qu’il avale trop rapidement. Étant donné que le volume sera trop important au regard de la taille de son estomac, cela créera un mécanisme de régurgitation. Dans certains cas, il est également possible de mettre en cause ce que l’on appelle le valve anti-reflux. Cette dernière se trouve à l’entrée de l’estomac et n’est pas forcément bien développée chez les tout-petits. Il faudra attendre qu’elle arrive à maturité afin de pouvoir observer la disparation des RGO. Dans le cas où la régurgitation se fait de façon particulièrement importante, il sera vivement conseillé de demander l’avis d’un professionnel de la santé.

Comment soulager son enfant face aux RGO ?

Afin de limiter au maximum les RGO et de faire du repas un moment de plaisir, aussi bien pour le bébé que pour le parent, il est possible d’appliquer quelques astuces simples. Dans un tout premier temps, il sera conseillé de prendre son temps pendant la prise du repas et de faire régulièrement des pauses. De cette façon, le bébé pourra évacuer le trop plein d’air en faisant des rots. N’oubliez pas de mettre un mouchoir à proximité de votre épaule afin de protéger vos vêtements d’éventuelles régurgitations.

Dans certains cas, il est possible que la tétine participe à ce problème. En effet, il est vivement conseillé d’opter pour un modèle qui est parfaitement adapté à votre bébé. En plus de cela, veillez à respecter scrupuleusement le dosage recommandé sur le lait infantile que vous avez choisi. Si vous allaitez, soyez vigilant à prendre en compte les besoins de votre enfant. Il est inutile de « forcer » un bébé qui n’a plus faim.

Pour limiter au maximum les régurgitations, soyez également vigilant à la position de votre enfant, en particulier après le repas. Afin de l’aider au mieux, il est conseillé de le mettre dans une position semi-levée. De cette façon, il sera en capacité de digérer dans les meilleures conditions possibles. Pour l’aider dans cette étape, vous pouvez également veiller à ce que sa couche et ses vêtements ne soient pas trop serrés.

Même si les régurgitations peuvent être un phénomène assez impressionnant, il est important de garder en tête qu’il s’agit de quelque chose de bénin et de courant chez les plus petits. Toutefois, si vous avez l’impression que les RGO se font de plus en plus fréquemment et sont de plus en plus impressionnants, ne négligez pas les conseils de votre pédiatre qui saura déterminer la cause de ce problème.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *