choisir son coussin d'allaitement

Comment choisir son coussin d’allaitement ?

Le coussin de maternité est un produit évolutif ultra pratique. En tant que future maman, vous pouvez commencer à l’utiliser pour trouver des positions allongées plus confortables. L’accessoire peut ainsi vous permettre de mieux trouver le sommeil, surtout durant les derniers mois de grossesse. Après l’accouchement, vous l’utiliserez pour mettre votre bébé à la bonne hauteur pour l’allaiter et/ou pour lui donner son biberon. Mais pour profiter de tous les avantages d’un coussin d’allaitement, il faut le choisir avec réflexion et en tenant compte des paramètres suivants.

La forme et la taille du coussin d’allaitement

Une fois dans une boutique de puériculture pour acheter votre polochon de grossesse, la première chose qui vous attirera sera certainement le design. Afin de soulager les jambes lourdes, les douleurs au dos, etc., il faut choisir un modèle incurvé (mais pas trop !) en forme d’arc de cercle. Pour la taille, il faut que le coussin soit suffisamment long pour poser votre tête, caler votre ventre et vos jambes en même temps. Il doit également pouvoir entourer votre taille pour y poser votre bout de chou confortablement durant la tétée. Il vous est donc conseillé d’opter pour un modèle mesurant au moins 1,60 m de long. Vous en trouverez facilement sur cette page.

La housse du coussin de maternité

La seconde chose que vous allez vérifier est la douceur de la housse de chaque modèle qui vous intéresse. Il vous est fortement conseillé de choisir un tissu en fibres naturelles et anti allergie. Ces informations sont souvent mentionnées sur l’étiquette mais pour en être certaine, n’hésitez pas à demander au vendeur. Si vous optez pour une boutique en ligne, lisez attentivement les caractéristiques du coussin avant de le commander. Il faut garder en tête que l’accessoire sera en contact permanent avec la peau du nouveau-né. Par conséquent, sa douceur et sa qualité comptent.

Le remplissage du coussin d’allaitement

La qualité du remplissage de votre coussin de maternité est d’une importance capitale. Il vaut mieux tester un peu le produit pour voir à quel point il est malléable. C’est essentiel pour vous assurer que le coussin pourra adopter toutes les formes selon vos besoins et ceux de votre futur bébé. Le garnissage joue un rôle important dans la malléabilité et influence la légèreté du coussin.

Évitez le kapok qui s’affaissera au bout de quelques semaines d’utilisation. Les céréales et les granulés de liège offrent une bonne souplesse au coussin et sont souvent bio mais plus lourds que les microbilles (écographite ou polystyrène). D’ailleurs, les sages-femmes recommandent souvent les microbilles, non seulement pour leur légèreté,  mais aussi pour leur résistance. Si vous choisissez un coussin d’allaitement non déhoussable, les microbilles seront plus faciles à nettoyer et sécheront plus vite. Par ailleurs, elles n’émettent aucun bruit pour un confort optimal.

Dans tous les cas, il est impératif de vous assurer que le remplissage ne contienne aucun agent chimique. Par précaution, il vaut mieux opter pour des microbilles ininflammables.

Un coussin de maternité facile à entretenir

Pour une question d’hygiène, la fréquence de lavage d’un coussin d’allaitement doit être d’une fois par mois, voire plus si nécessaire. Pour plus de praticité, sélectionnez un article déhoussable et lavable en machine. Un coussin qui résiste bien au lavage répétitif est toujours plus intéressant. Il faut aussi vous assurer que le tissu puisse supporter une température de 60° C pour pouvoir le débarrasser des bactéries et des microbes.

En conclusion, le choisissez bien votre coussin l’allaitement pour pouvoir en profiter le plus longtemps possible. Sa forme, sa taille, et la qualité de sa housse sont des paramètres à ne pas négliger. Le remplissage est également important si vous voulez un coussin de maternité confortable et souple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *